Conakry Capitale Mondiale du Livre célèbre le 28 septembre 1958 au Palais du Peuple

Publié par : Amara Nabé •  article mise à jour : 3 octobre 2017
Conakry Capitale Mondiale du Livre célèbre le 28 septembre 1958 au Palais du Peuple

Le commissariat général de Conakry Capitale Mondiale du Livre a organisé une conférence débat, le jeudi le 28 septembre 2017 au Palais du Peuple pour célébrer les 59 ans du référendum Gaulliste qui a mené à l’Independence de la Guinée sous le leadership du feu Président Ahmed Sékou Touré du parti PDG-RDA. C’est une date historique et fierté nationale.

Entre août et octobre 1958, il s’est passé des évènements qui ont « changé tout le cours de l’histoire d’Afrique noire, notamment les pays francophones. En août, De Gaulle arrive à Conakry pour présenter son projet de communauté franco-africaine. La Guinée n’était pas prévue dans la tournée de De Gaulle, mais il a pensé que c’était nécessaire d’avoir Sékou Touré avec lui pour la réussite du projet. Mais dans son discours, Sékou Touré a prononcé la célèbre phrase : nous préférons la pauvreté dans la liberté qu’à l’opulence dans l’esclavage ».

Certains pensent qu’il n’y avait pas consensus pour voter NON. Abdoulaye Lélouma Diallo, premier secrétaire gênant de la CNTG, aujourd’hui en service au BIT à Genève dit que c’est faux. « Le NON a gagné, parce que tous les leaders politiques guinéens » étaient d’accord qu’il fallait voter Non ».

Le 28 septembre 1958 est une date importante dans l’histoire de la Guinée. Depuis la mort de Président Sékou Touré, la Guinée n’a l’a plus célébré. Seulement la date de proclamation de l’indépendance le 2 octobre est célébrée. C’est une date historique se meurt !

Amara NABÉ
amaranabey@gmail.com