Deux jeunes écrivains guinéens font la dédicace de leurs œuvres au Ministère des Affaires Étrangères

Publié par : Amara Nabé •  article mise à jour : 20 novembre 2017
Deux jeunes écrivains guinéens font la dédicace de leurs œuvres au Ministère des Affaires Étrangères

C’est dans le cadre de Conakry Capitale Mondiale du Livre que la littérature guinéenne a connu deux nouveaux entrants dans le cercle des écrivains le samedi 18 novembre 2017, il s’agit d’Aminata Kaba et Edouard Kolié. Le rendez-vous a eu lieu dans la salle de conférences du Ministère des Affaires étrangères et des Guinéens des Étrangers à 13 h.

L’œuvre d’Aminata Kaba, est un roman de 90 pages. Cet ouvrage explique une vie de fiction sur une fille qui s’appelle Saoudine Ly et qui porte le titre du roman. C’est la fille unique du couple Ly, issue d’une famille riche. Sa vie a été pleine d’épreuves. L’adolescente Saoudine Ly perd ses parents dès son très jeune âge et a dû subir des traitements inhumains de la part Djami, sa tante. Le livre est publié à la maison d’édition Edilivre en France.

Le livre d’Edouard Kolié est un ouvrage de 77 pages de poème, intitulé Désarroi au Pays des Merveilles. L’œuvre est sur la rivière du sud, “portait d’un pays croqué, d’un peuple abusé, d’une jeunesse condamnée à l’ergastule perpétuel… d’un monde sans avenir s’il ne se réveille et ne combat.” Malgré cinquante ans de l’indépendance, mais le pays se trouve toujours dans la misère. C’est une œuvre de révolte, pour dire que ce n’est pas seulement dans la rue qu’on se révolte.

Amara NABE, Mr
amaranabey@gmail.com